Langues étrangères : comment aider vos enfants à progresser ?

Apprendre une langue étrangère est une aventure passionnante, enrichissante, mais parfois semée d'embûches. Pour les élèves de collège et de lycée, maîtriser une ou plusieurs langues étrangères ouvre les portes de cultures diverses et offre de précieux atouts pour leur avenir professionnel. En tant que parents, votre soutien est crucial dans ce processus d'apprentissage. Voici des conseils pratiques et pédagogiques pour accompagner vos enfants dans leur quête de la polyglottie.

  • 1. Créez un environnement propice à la maison
  • 2. Essayez les applications pour apprendre les langues étrangers
  • 3. Donner envie d'apprendre
  • 4. Les choses à ne pas faire
  • Conclusion
des lettres et des chiffres

1. Créez un environnement propice à la maison

Si votre enfant n’est jamais exposé à une langue étrangère, il n’aura pas l’occasion de se familiariser avec les phonèmes et les sons de cette langue (c’est particulièrement vrai pour une langue comme l’anglais où les fréquences sonores utilisées sont bien plus larges que celles de la langue française). De plus, il se peut qu’il n’en voie pas l’intérêt puisqu’il n’y est pas confronté au quotidien.



Il faut donc créer un environnement propice en l’exposant à cette langue…



A) Regarder des films et des dessins animés en langue étrangère. C'est une manière ludique de familiariser l'enfant à la sonorité de la langue et à son vocabulaire.



B) Écouter des chansons et des podcasts en langue étrangère.



C) Lire des livres et des bandes dessinées en langue étrangère. Sans les imposer, les laisser trainer peut-être une bonne option. Et si votre enfant n’est pas assez bon, proposez-lui une version traduite d’une histoire qu’il connaît bien, il sera plus à l’aise. N’oubliez pas que de nombreuses bibliothèques proposent à l’emprunt des livres en langues étrangères, alors vous pouvez essayer d’en choisir avec lui.



D) Organiser des échanges linguistiques avec des locuteurs natifs, dès lors que vos enfants ont un niveau suffisant pour commencer à échanger.



E) Voyager dans des pays où l'on parle la langue en question.



F) Beaucoup de jeux vidéo offrent la possibilité de changer la langue de l'interface et des dialogues, ce qui peut constituer une immersion ludique intéressante.







2. Essayez les applications pour apprendre les langues étrangères…

Si vous avez un enfant accro aux écrans, c’est dommage, mais vous pouvez peut-être en tirer parti en orientant son utilisation sur des applications d’apprentissage des langues très bien faites, telles que Duolingo, Babbel ou d’autres.

On vous offre votre premier cours

3. Donner envie d'apprendre

Apprendre une langue n’est pas tant une question d’apprentissage scolaire qu’une question d’envie. Et l’envie passe par la curiosité et l’exposition à la langue.



A) Montrer l’exemple en lisant en anglais et en regardant des séries et des vidéos en anglais. C’est toujours infiniment plus efficace que d’imposer à ses enfants de le faire.



B) Valoriser l'apprentissage des langues étrangères. Montrez à votre enfant que vous accordez de l'importance à la communication et à l'ouverture sur le monde.



C) Rendre l'apprentissage ludique. Jouez à des jeux de société, faites des activités interactives, utilisez des applications éducatives.



D) Encouragez les progrès de votre enfant. Félicitez-le de ses efforts et de ses réussites, même si elles sont modestes.







4. Les choses à ne pas faire



On pense parfois bien faire, mais il y a des choses qui sont plutôt contre-productives…



A) Imposer à tout le monde de parler la langue à la maison (sauf si c’est votre langue d’origine ou celle de votre conjoint). Ça ne marche jamais et ça renforce le sentiment de ridicule que votre enfant éprouve en parlant la langue (qui crée parfois de vrais blocages à l’oral).



B) Comparer votre enfant à d’autres qui sont meilleurs (ou pire, à ses frères et sœurs) : non seulement cela remue le couteau dans la plaie (votre enfant ne prend aucun plaisir à ne pas être bon dans la langue qu’il apprend), mais en plus cela



C) Avoir une approche punitive car alors votre enfant va associer la langue à des moments négatifs et en rejeter encore plus l’apprentissage.



D) Le forcer à apprendre une langue que vous avez choisir plutôt qu’une autre de son propre choix. Si la langue lui est imposée, il fera moins d’efforts.

plusieurs langues sur des panneaux

Conclusion



Dans tous les cas, essayez d’encourager sa motivation intérieure. S’il n’étudie que pour une récompense ou pour vous faire plaisir, il n’y mettra jamais autant d’énergie que si ça vient de lui.



Rédigé par Christophe Duhamel, par pur plaisir !

Commandez votre cours dès maintenant,

on vous l'offre !