45 min chrono : connaître sa durée maximale de concentration pour être plus efficace

La concentration est l'un des aspects les plus importants pour réussir dans notre travail et dans nos études. C’est pourquoi il est fondamental de reconnaître que notre cerveau a une durée maximale de concentration, au-delà de laquelle il devient difficile de maintenir notre attention et notre efficacité.

  • 1. Identifier votre durée maximale de concentration
  • 2. S’organiser en “bloc temporels”
  • 3. Toutes les pauses ne se valent pas…
  • 4. Hydratation et nutrition
  • Conclusion
élève qui est concentré sur son ordinateur

1. Identifier votre durée maximale de concentration

Pour déterminer votre propre fenêtre de concentration optimale, commencez par observer vos habitudes d'étude sur une semaine. Notez les moments où vous commencez à vous sentir distrait et le temps passé en concentration effective avant cela. Utilisez un chronomètre pour des mesures précises. Vous remarquerez probablement un schéma indiquant votre durée moyenne de concentration.



Selon différentes recherches, la durée maximale de concentration pour un adulte est d'environ 45 à 50 minutes. Au-delà de cette durée, notre capacité à assimiler de nouvelles informations diminue considérablement. Cela signifie qu'il est important de planifier des pauses régulières pour que notre cerveau puisse se reposer et se régénérer (verre d’eau, exercice physique, musique, marche…).





2. S’organiser en “bloc temporels”

Cette information peut nous aider à organiser notre travail et nos révisions de manière plus efficace. Au lieu de s'asseoir pendant des heures, nous pouvons diviser notre travail en blocs de 45 à 50 minutes et prendre des pauses courtes (5 à 10 minutes) entre chacun de ces “blocs temporels”. En prenant le temps de nous reposer et de nous ressourcer, nous pouvons recharger notre cerveau et maintenir un niveau élevé de concentration tout au long de la journée.





On vous offre votre premier cours

3. Toutes les pauses ne se valent pas…

En plus de planifier des pauses régulières, il est également important de choisir des activités qui favorisent la concentration. Évitez les distractions, comme les réseaux sociaux ou la télévision (plus largement tout ce qui est lié aux écrans), pendant vos périodes de travail, et essayez de travailler dans un environnement calme et propice à la concentration. Pour les révisions, utilisez des techniques de mémorisation efficaces, comme la répétition espacée ou les cartes mentales, pour optimiser votre temps et votre concentration.





4. Hydratation et nutrition

Buvez suffisamment d'eau et optez pour des snacks sains pour maintenir votre énergie et votre concentration à des niveaux optimaux. Des snacks sains peuvent être des noix, noisettes, amandes, des fruit frais ou encore des en-cas salés (tartine de beurre, fromage), mais évitez à tout prix les gâteaux, pâte à tartiner, confiture, barre chocolatée et autres snacks sucrés qui vont vous “plomber” ensuite. On ne parle même pas des sodas et jus de fruits, à proscrire. Même avec des édulcorants.

Horloge qui affiche l'heure

Conclusion



En conclusion, en comprenant les durées maximales de concentration de notre cerveau, nous pouvons mieux organiser notre travail et nos révisions pour maximiser notre efficacité et notre productivité. Des pauses régulières (et si possible sans écran), un environnement propice à la concentration (désactivez les alertes) et des techniques de mémorisation efficaces (comme les intervalles) constituent autant d’éléments qui vont vous aider à atteindre vos objectifs.



Christophe Duhamel

Commandez votre cours dès maintenant,

on vous l'offre !